www.broderiedeco.com
5.0www.broderiedeco.com4.69
Recevez notre lettre d'informations.


SUPER PROMO
Nouveauté
Top ball
200 g
jusqu'au 20 octobre 2014

- 30% 7,98 €
55% Laine [11,40 €] 
pull manches longues 42
3 pel. 


Frais de port
France <40 g
2,90 €

Colissimo
5,32 €

dès 55€ *

Paquet Espagne
4,40 €

PROMO FIN DE SERIE

Laines à écharpes
- 38%
[8,92 €] 5,50 €



Christine GUILLAUD
Meilleur ouvrier de France en broderie blanche

Apprendre le Patchwork


 le boutis
Guide technique
Vous savez enfiler une aiguille ? Alors vous pouvez apprendre le patchwork, avec les accessoires techniques et les modèles de Broderiedeco.


Découvrez l'ensemble des articles du site pour faire du patchwork. [ici]




90% des articles proposés sont en stock. 
Avec Broderiedeco vous avez la garantie d'une recherche facile et d'une livraison rapide.


 tissus patchwork imprimé


tissu uni - faux-uni
tissu scénique
tissu placé

en lé par multiples de 10 cm


 tissu Vichy



 tissu patchwork alsacien KELSCH




 accessoires patchwork boutis




 outillage patchwork


aiguilles à emboutir
gabarit de traçage
crayon marqueur
cutter rotratif
cutter compas
règle de traçage
planche de découpage



 fils patchwork


fil à quilter
coton boutis



 colles patchwork boutis


colle Vieseline en film lé 40 cm
crayon colle temporaire 
colle textile liquide en tube
adhésif temporaire aérosol




 matelassage ouatine patchwork boutis


ouatine thermocollante 2 cm
ouatine vieseline 4 mm
ouate de matelassage 10 mm
ouatte de matelassage 15 mm

 doublure
doublure lé 280 cm
percale coton boutis lé 150 cm


 modèles patchwork librairie


patchwork traditionnel
patchwork appliqué
le tangram quilt
les patchworks Crazy
patchwork vitrail
boutis
Gabarit de traçage et découpage géométrique


 figurines patchwork
livret modèles doudou


 patchwork loc cabin
vieseline quadrillée


 patchwork Yo-Yo
Yo-Yo coeur
Yo-Yo rond
Yo-Yo rose


 cours patchwork formation


Broderiedeco connaît en Alsace  et en France, de nombreux clubs d'ouvrages pratiquant le patchwork.


 Les meilleurs livres pour apprendre le patchwork


Apprendre le boutis


 Exposition patchwork

Le Carrefour Européen du patchwork
Exposition en Alsace
à Sainte Marie aux Mines


Aiguille en fêtes 
salle de l'orangerie à Bouxwiller






 Apprendre le patchwork


 Visitez nos galeries d'ouvrages patchwork
La pratique du patchwork est avant tout un travail de couture. Un patchwork est un ouvrage constitué d'un assemblage de pièces de tissus de différentes tailles, formes et couleurs. Il nécessite un nombre important d'accessoires, spécifiques au patchwork. Un ouvrage de patchwork est assemblé ou appliqué. La couture se fait à la main ou à la machine à coudre.

La pièce patchwork cousue sert à décorer un habit, à décorer un mur en décor suspendu, de plaid pour couvrir un lit, ou pour constituer une figurine ou un sac.

Les étapes de réalisation d'un patchwork sont :

    * la découpe des éléments pour les ajuster et constituer ainsi une pièce de la taille désirée
    * l'ajustement des éléments pour constituer une pièce de la taille désirée
    * l'assemblage des pièces par couture
    * le matelassage qui consiste à insérer une couche de ouatine entre la pièce de patchwork et une doublure pour les coudre ensemble. La couture se fait à l'aide de points de broderie en suivant des tracés décoratifs. Cela permet de donner un relief à l'ensemble fini mais aussi à mettre en valeur les motifs des tissus, ou à dessiner un motif sur un tissu uni. Ce piquage se fait à la main ou à la machine, mieux connu sous le terme de boutis.
      C'est le nom de ce piquage (quilting en anglais) qui a donné le nom anglo-américain de quilt à l'assemblage de ces tissus.
Certains types d'assemblage patchwork portent des noms spécifiques :

    * le mola dit aussi appliqué inversé, où les couches sont creusées pour faire apparaître la couleur en dessous
    * le sampler composé de blocs tous différents
    * le seminole qui utilise des pièces obtenues par la découpe à 45° ou 60° d'un assemblage de bandes parallèles de différents tissus : le résultat s'apparente à l'habit d'Arlequin
    * le sashiko parfois simple broderie, parfois assemblage de pièces à motifs japonais mais où, surtout, la couleur du fil de quilting doit être en contraste avec le tissu patchwork.
le bases du patchwork

 Les bases du patchwork

Ce livre de 96 pages est indispensable pour s'initier, pour apprendre le Patchwork et le matelassage.
Il contient les bases de la technique patchwork en pas à pas:

 36 blocs populaires:
- les nine patch - le sablier - la patte d'ours - les milles pyramides - l'étoile à 8 branches - le chemin de l'ivrogne - le jardin de grand'mère - le log cabin - les yoyos - les biscuits - l'appliqué hawaïen - le sunbonnet Sue - les baby blocks - les timbales - les barrières de bois - le choix de grand'mère - le moulin à vent - les nœuds de papillons - les bobines vides - le kaléidoscope - le manège - le tour de carte - l'enclume - la feuille d'érable - l'étoile de l'ohio - l'étoile du soir - les marches du palais - le vol d'oies sauvages - l'assiette de Dresde - l'éventail de grand'mère - le comps - les abeilles - le panier de fleurs - les mini paniers - le jardin de roses - la petite maison.

Quels tissus pour le patchwork ? Les grands motifs - les moyens motifs - les petits motifs - les motifs fleuris - les pois - les rayures - les dessins - les calligraphies - les Vichy - Écossais - les faux-unis.

Quelles textures sont adaptés au patchwork ? Batiste - coton 80 fils/ inch - toile


Le vocabulaire du patchwork : quilt - pièces - bloc - modèle - top - molleton - doublure - bandes intermédiaires - bordure - disposition - matelassage - biais - repères - point arrière - marges de couture rabattue - rabat - point d'appliqué - point de chausson - tissu de fond - endroit contre endroit - marge de couture - demi-point arrière - point invisible - ourlet roulotté.

La fabrication des gabarits: à partir d'une feuille quadrillée - avec le rhodoïd - avec des gabarits du commerce - le marquage des repères.

Le droit fil et la coupe des tissus - les bases de l'assemblage - le matelassage - le matériel - les fils à faufiller - le lolleton et les doublures - les motifs de matelassage - le traçage des lignes - faufiler - matelasser - poser les bordures - 

10 réalisations


 Le livre de Ellen Pahl est la référence mondiale du patchwork.

Le livre "Le guide visuel du patchwork" de 288 pages est un véritable cours de patchwork chez vous, avec plus de 700 trucs et astuces pour des Patchworks réussis. Tout est bien expliqué en texte et en illustration repérée:
- les différentes techniques de patchwork différentes - Amish - appliqué ( liste des fournitures - comment faire les gabarits - préparer le tissu de fond - comment faire les angles rentrants et sortants - l'appliqué inversé - les bordures en appliqué - la bordure dentelée - la technique du freezer paper - l'appliqué en relief - l'appliqué machine - l'appliqué celtique - l'appliqué vitrail - l'appliqué hawaiien - l'appliqué à bords bruts - l'appliqué rapide au fer - album quilt - le biscuit - la fenêtre de cathédrale - charm quilt - le crazy - les étiquettes - les patchwork au pochoir - patchwork médaillon - patchwork écossais - sampler's - Sashiro - scrap quilt - Seminole - Trapunto - Yukata.
 
 - les cours techniques : amidon et gabarit plastique pour appliqué - comment remédier aux angles coupés - écartés - non jointifs - l'amidonnage des tissus avant la coupe - l'assemblage de bandes bien rectilignes   
- les techniques d'assemblage machine - les jonctions des coutures - les jonctions des angles - l'assemblage main à la japonaise - l'assemblage de courbes - comment épingler pour coudre - l'assemblage sur papier méthode anglaise - assemblage sur support - 
- les bandes intermédiaires - les biais en bande - le capitonnage noué - les carrés formés par deux triangles - l'utilisation des cerceaux à matelasser - les couvertures piquées - les yoyos - 

- les trucs et astuces pratiques : pour l'assemblage des segments sur papier - comment bâtir à grands points - bâtir à l'agrafeuse textile - comment construire son métier à bâtir - comment coudre un coin en onglet - la finition bord à bord des pourtour - la pose des doublures - les manchons temporaires - les motifs de matelassage - les points cachés - les points décoratifs - les points de prairie - les points zig-zag - comment éviter d'avoir des tissus entortillés ou froissés - utilisation de la règle celtique - le repassage - le "four Patch" - le travail des bandes - 

- la création des motifs à partir de blocs répétés - le choix des couleurs - les dispositions de triangles - l'enrichissement par la broderie - la suspension des patchworks - le traçage des angles 

- les fournitures - les épingles - ciseaux - cutter - les planches de coupe - fils à quilter - fils métalliques - les gabarits - les machines à coudre - les pieds de biche à repriser - les molletons - les stencils de matelassage - les voiles thermocollants.


 Les différentes techniques de patchwork


Le patchwork appliqué
Le patchwork appliqué consiste à rapporter des pièces de tissus représentant un motif, sur une grande pièce de tissu de base.
Les bases de la technique du patchwork appliqué sont assez simples : il se pratique soit par couture à la main au point caché (point coulé ou invisible, point devant, point de feston) avec une aiguille courte, soit à la machine. Une grande pièce de tissu sert de base à l'ouvrage, sur laquelle se pratique l'application des pièces formant le dessin du bloc, à l'aide d'éléments en tissus, parfois découpés selon les motifs imprimés. Il faut du matériel adapté pour la coupe et la préparation des pièces, soit avec un "bâti" en dessinant sur l'endroit de la toile avec un feutre effaçable, soit en dessinant sur freezer paper.
Le "freezer papier" a un côté mat sur lequel se dessine la forme de la pièce à découper avec un crayon ou un feutre indélébile, et un côté brillant qui, une fois posé sur le tissu et repassé, colle provisoirement. Il s'enlève facilement après découpe, sans laisser de résidu, et peut être réutilisé deux ou trois fois. Les bords de la pièce en tissu seront repliés : la découpe du tissu se fait donc en contournant le gabarit en papier pré-découpé et collée sur le tissu, en gardant la marge de couture.
Les pièces sont mises en relief avec du garnissage et des points de broderie pour former un matelassage. Il existe la technique du fronçage pour les fleurs, le "ruché" pour réaliser des bandes froncées, et le yoyo qui consiste à froncer le contour de l'élément appliqué en tirant sur le fil de couture.

La superposition des pièces de tissus peut donner des effets d'ombre. On peut y adjoindre des galon - perle - croquet et des points de broderie traditionnelle avec des fils à broder épais Perlé.

Le patchwork couture sur papier

Les blocs d'un modèle patchwork couture de la technique couture sur papier sont assemblés par couture à la machine. Les pièces de tissu sont pré-découpés sans patron, puis assemblées endroit sur endroit en suivant les traits sur le papier patron avec le pied de biche de la machine. Le tissu qui dépasse est découpé au cutter à molette, et le papier est finalement retiré. Découvrez la méthode détaillée dans le magazine Magic Patch couture sur papier.
Le tangram quilt

Le tangram est un jeu, un puzzle, qui a inspiré l'ancêtre du patchwork. Il est formé de plusieurs pièces aux formes géométriques qui s'imbriquent, se positionnent, s'ajustent de diverses façons pour donner des formes variées, comme des bateaux, des personnages, des étoiles, des mosaïques ou des maisons. Comme le Sashiko qui était utilisé au Japon pour la décoration des kimonos, le Tangram vient d'Asie, de Chine plus précisément. Fleurs, animaux, oiseaux et flacons de parfum prennent forme dans un feu d'artifice de coloris et de lumières. Il est facile de créer soi-même des blocs de patchwork et de dessiner des patrons, à partir des gabarits de formes de base de patchwork Tangram : triangle - carré - rectangle. Les courbes se dessinent par le quilting à l'intérieur des formes géométriques.
Le crazy quilt

Les crazy quilts représentent une catégorie de patchwork particulière de quilts décoratifs. Cette technique laisse beaucoup de liberté et de créativité. Elle consiste à juxtaposer des formes irrégulières très opposées en couleur et en texture. On ajoute aux éléments patchwork des points de broderie à la main ou à la machine. On peut choisir tous les types de tissus, soie - velours - taffetas - moire - lainage - coton. Le crazy est un patchwork d'inspiration du style victorien. Mais toutes les sources d'inspiration sont possibles.
Le crazy quilt est un patchwork très utilisé pour confectionner des habits et des bonnets. Il est souvent combiné avec la broderie au ruban.

Apprendre cette technique de patchwork si personnelle est une véritable découverte, car elle est sans limite à l'imagination et comprend de multiples variantes: on connaît les techniques du crazy amish - crazy log cabin - crazy quilt - crazy kitsch-kitsch - crazy log color - crazy victorien - crazy au naturel - crazy et ruban de soie - crazy provençal - crazy mode - crazy accessoires.
Le patchwork vitrail

Les motifs du patchwork vitrail sont souvent d'inspiration liturgique, à partir de photos de vitraux ou de peinture, en forme de fleurs ou de mosaïques.
Il consiste à contourner tous les éléments constituant le patchwork avec un bord de couleur unique, après les avoir assemblés. La réalisation du vitrail patchwork se fait par la pose de biais à l'aide d'un voile thermocollant double face (Vliesofix), puis par la couture à la main ou à la machine. La finition ouatinée permet de donner des effets de relief et d'imbrication.
Le biais est fabriqué par la découpe en diagonale de fines bandes à l'aide d'une règle graduée et d'un cutter à molette, des accessoires patchwork indispensables. Il est ensuite plié, soit au fer à repasser et un appareil à plier le biais, à travers lequel on tire le ruban tout en le repassant, soit par couture et repassage à l'aide d'une règle à biais glissée à l'intérieur au fur et à mesure du repassage d'écartement.
Il existe aussi la méthode de l'Appliqué inversé sans utilisation de biais par découpe au scalpel.

Le patchwork log cabin

Le patchwork log cabin consiste à assembler par couture à la machine des pièces de tissus partant du centre du motif du bloc et se chevauchant par deux côtés de façon à pouvoir être cousus par recouvrement. On utilise la vlieseline quadrillée "Rasterquick" imprimée d'une grille pour obtenir une grande régularité des bandes assemblées. La vlieseline "Rasterquick" reste dans l'ouvrage. On ne peut pas la retirer.

Cliquez sur le titre pour découvrir des blocs gratuits de patchwork log cabin.

Le patchwork sampler's

Le patchwork sampler's consiste à juxtaposer plusieurs patchwork, cousus en petits tableaux en carré ou en formes diverses représentant des scènes d'un même thème, comme par exemple, des saisons - des jeux d'enfants - des animaux - des fleurs.
L'ensemble des scènettes forme un tableau - un plaid - un tapis de jeu patchwork.
Les sampler's sont souvent réalisés en patchwork appliqué.
Le patchwork country atypique et scrapbooking

Le patchwork country consiste à former des objets en patchwork, comme des poupées - des animaux - des sacs - des bottes de Noël - des pochettes - des maisonnettes, etc... . Ces quilts atypiques sont connus sous le terme "ragged-edge".
Il nécessite des patrons de coupe, des photos de réalisations - une liste des fournitures et la marche à suivre pour l'assemblage et le garnissage. Le remplissage des formes en volume 3D se fait avec de la ouate polyester ou coton.

Les motifs s'inspirent des événements festifs, comme les bottes de Noël, les œufs de Pâques, les légumes du solstice d'été, ou les poupées d'enfants. Le patchwork country est d'inspiration campagnard. Il se construit en 3 dimensions.
Le boutis

Le boutis est une technique de rembourrage de motifs quiltés.
Il consiste à copier un motif sur un tissu uni par transfert, un tissu blanc pour le trapunto blanc. Puis on applique le tissu et sa doublure. Avec un cercle à broder, on couvre de petits points de piquage l'ensemble du motif en commençant par le centre. C'est l'opération de quilting.
L'opération de remplissage des motifs s'appelle l'emboutissage.
On enfile une mèche de coton épais N° 8 pour procéder au rembourrage des motifs, opération aussi appelée emboutissage des motifs boutis, toujours en commençant par le centre de l'ouvrage boutis. Cette opération se fait avec 3 longueurs d'aiguille selon la géométrie des motifs : une aiguille longue pour les motifs boutis rectilignes, une aiguille courte pour les ronds ou les feuilles, une aiguille très courte pour les passages de fil en longues coulisses. On coupe le fil coton épais qui dépasse, puis on utilise un poinçon courbé à bout en forme de bille pour repousser les extrémités qui dépassent à l'intérieur. Le rembourrage se fait aussi avec une pince aiguille à bouts très pointus pour repousser le coton ou la fibre dans les cavités.

Repasser du fil boutis épais autant de fois que nécessaire selon la taille des motifs à remplir.

Assembler plusieurs éléments quiltés boutis selon les techniques de patchwork traditionnel ou les contourner avec des bords unis permet d'en faire des housses de coussin, des poches de tablier ou des plaids.

Le trapunto
 
Le trapunto est une technique de matelassage. Elle consiste à copier un motif sur un tissu uni par transfert, un tissu blanc pour le trapunto blanc, puis à placer une ouate entre le tissu et une doublure, préalablement encollés avec une colle temporaire pour éviter les glissements. Ensuite on applique un quilting sur le tissu pour obtenir un matelassage sur toute la surface de l'ouvrage Trapunto. Avec un cercle à broder, on couvre de petits points de piquage l'ensemble du motif en commençant par le centre. Le piquage du matelassage peut être fait à la machine.
Broder le Trapunto sur de petits coupons permet de leur redonner des contours géométriques pour les assembler selon les techniques de patchwork traditionnel, pour en faire des housses de coussin ou des plaids, ou les contourner avec des bords unis pour en faire des poches de tablier ou des appliqués sur vêtements. On peut aussi broder des motifs trapunto directement sur des chemisiers, pulls ou tee-shirts.
Une technique plus évoluée permet d'obtenir des reliefs différents, en pratiquant plusieurs matelassages successifs, à l'aide d'un fil soluble à l'eau, permettant de découper l'ouate avant quilting.
  • Patchwork sur Wikipédia
  • Les règles d'harmonie des couleurs
  • Le tissu faux-uni pour patchwork est utilisé pour donner à l'ouvrage patchwork de la vivacité et du mouvement. La tonalité évolutive du motif marbré ton sur ton est garante de sa dynamique. Le motif est imprimé sur une toile en coton en laize de 110 cm.

    Pour créer une ombre, on associe souvent une toile patchwork faux-uni de couleur secondaire avec l'une ou les deux toiles patchwork unies de couleur primaire assorties :
    Orange assorti avec Rouge et Jaune
    Violet assorti avec Rouge et Bleu
    Vert assorti avec Jaune et Bleu

    Pour créer un contraste, on associe souvent une toile patchwork faux-uni de couleur secondaire avec la toile patchwork unie de couleur primaire inverse :
    Orange contraste avec Bleu
    Violet contraste avec Jaune
    Vert contraste avec Rouge.
  • Découvrez les règles d'harmonie des couleurs [ICI]
  • Patchwork sur Wikipédia


  •  Les accessoires et fournitures nécessaires à la pratique du patchwork
    Les accessoires pour pratiquer le patchwork

    une petite règle de 20 cm
    une grande règle de 30 cm
    une règle carrée de 20 x 20 cm
    des gabarits géométriques de traçage
    de la colle repositionnable en aérosol
    une gomme
    un crayon à mine fine
    un crayon à encre soluble à l'eau
    des ciseaux de brodeuse à bouts pointus
    un cutter à lame rotative
    une planche de découpe
    une aiguille très longue d'au moins 10 cm pour marquer la ligne pour la technique "appliquée"
    une aiguille longue et fine pour coudre facilement le papier bristol
    un assortiment d'aiguilles
    des aiguilles pour appliqué, n° 8 à 12 pour le point de surjet
    une paire de gants pour le matelassage machine
    une machine à coudre

    Voir les accessoires spécial boutis ci-dessous.
    LES FOURNITURES patchwork

    des tissus batik
    des tissus japonais
    des tissus teints de façon artisanale
    des tissus imprimés autour d'un thème
    de la ouatine fine
    du biais
    du fil coton blanc
    des fils de coton assortis aux tissus
    du fil transparent fumé et blanc
    plusieurs feuilles de rhodoïd pour confectionner les gabarits
    du papier bristol format A4 quadrillé et uni blanc
    du papier bristol épais pour photocopier les blocs de taille réelle et faire des gabarits
    une feuille de papier de verre à grain très fin, collée sur un support épais en carton
    une feuille de feutre épais de 10 mm couverte d'un tissu blanc
    des gabarits géométriques de traçage


     Les fournitures pour boutis et trapunto

    un tissu percale
    un tissu doublure 280 cm
    un tissu
    toile coton couleur uni 280 cm
    des tissus imprimés autour d'un thème
    de la
    ouatine fine
    du biais
    du fil coton Broder Spécial DMC 16 - 30
    des fils de
    coton Mouliné DMC assortis aux tissus
    du
    fil à quilter DMC 202
    du
    fil coton à emboutir N°8
    des fils à tricoter couleurs

    Les ACCESSOIRES boutis et Trapunto
    3 longueurs d'
    aiguilles à emboutir
    1 poinçon d'emboutissage
    et tous les
    accessoires utilisés pour le patchwork et la broderie.

     
     Comment obtenir une surface chenillée

     
    Le cutter à chenille est un accessoire très utile pour découper des bandelettes de tissus cousues sur un tissu de patchwork en vue de les transformer en chenilles.

    Comment ça marche ?
    Une chenille est une bande de tissu ébouriffé pour lui donner un aspect de velours chenillé. Les chenilles peuvent être isolées ou juxtaposées pour couvrir toute une surface d'un bloc de patchwork ou pour customizer un vêtement. 
    Superposer un tissu de base avec un autre tissu posé à 45° pour obtenir un effilochage facile. Coudre des piqures parallèles droites ou courbes sur le tissu à intervalle régulier, de 5 à 12 mm. Ensuite il suffit de glisser un des 4 guides du cutter chenille entre les piqures, choisi en fonction de leur écartement,  pour couper le tissu supérieur, ce qui a pour effet de former des bandelettes de tissu retenues par les piqures. Passer ensuite le tissu à la machine à laver ou brosser les bandelettes avec une brosse rigide pour obtenir les chenilles par l'effilochage des bandelettes du tissu supérieur.
    Le cutter chenille comporte 4 guides de largeurs différentes avec un étui et un couteau.
    - 4 guides de largeurs différentes :
    - une lame couteau ø 60 mm à 24 positions de coupe
    - un barillet sélecteur permettant de placer le couteau en face du guide utilisé. 
     
     
    Avec Broderiedeco je suis gagnant. J'achète !

            
    club de broderie      

    L'offre commerciale des prix barrés sur les articles en promo sont valable jusqu'au 31/12/2014.